samedi 19 janvier 2013

La chaise René Gabriel

-->

A l’instar de nombre d’architectes et créateurs de mobilier du début du XXeme siècle, René Gabriel s’intéresse dès 1927 à l’industrialisation de la production des meubles qu’il conçoit.
Son succès dans cette entreprise lui vaut d’être choisit par Auguste Perret, architecte de la reconstruction de la ville du Havre, pour l’aménagement de l’appartement témoin qu’il a conçu pour la ville.





http://videos.arte.tv/fr/videos/personne-ne-bouge-l-appartement-temoin-de-l-atelier-perret--7095352.html

Ce reportage diffusé récemment sur Arte nous fait découvrir avec humour et en images l’appartement témoin aménagé par René Gabriel.

Le défi pour René Gabriel consiste alors à concevoir des meubles solides, très fonctionnels car destinés à de petits espaces et largement diffusables, donc peu coûteux et réalisables par nombre de menuiseries suffisamment bien équipées.


Photo provenant du blog art utile très documenté sur la période de la reconstruction


Ainsi, en 1943, René Gabriel reçoit une commande ministérielle pour une chaise économique (de petites dimensions, robuste – en chêne et hêtre, et réalisable en série).

Ce modèle évolue après la libération pour donner ce modèle où les caillebotis sont remplacés par des lattes de bois.
L’aspect fonctionnel est une nouvelle fois une priorité. Le nouveau modèle est désormais empilable.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire